tricarico-torre-saracena_3849On part tôt de Rome (à 2h du matin). A l’aube, nous faisons une halte à Potenza, pour vérifier si sa réputation de ville sans intérêt particulier était méritée.

Prochaine étape au charmant village de Tricarico, bénéficiant d’un peu de fraîcheur grâce à son altitude. Les normands de Robert le Guiscard y battirent un château, une tour et une cathédrale. A Tricarico, vivent aussi des gens. Un des autochtones, surpris de croiser un étranger, aborda Boris la mine étonnée pour lui demander, « Mais où c’est que tu vas comme ça ?
– Et bien, je ne sais pas, pourquoi ?  »
La halte suivante a lieu au village perché de Miglionico, dominé par la grosse forteresse du Castel del Malconsiglio (« Chateau du mauvais conseil »).

C’est le début de l’après-midi, nous arrivons à Matera, il fait bien chaud, 38°. Cette ville de caractère, entourée de canyons, a été continuellement occupée depuis près de 4000 ans. Les nombreuses grottes, les sassi, qui se trouvent dans la ville et ses environs en témoignent. Son patrimoine est d’ailleurs classé par l’Unesco.
Avant de récupérer Poulkheria à l’aéroport de Brindisi, on s’arrête à la belle petite ville d’Altamura. Elle aurait été fondée par les sarrasins. Sa cathédrale du XIIIe siècle, située sur une jolie place, est un très bel exemple du roman des Pouilles et du gothique de l’époque.

Petite sieste et on part ramasser Poulk à Brindisi pour se rendre avec peine au B&B, perdu parmi les champs d’olivier du Salento. Notre hôte est particulièrement peu jovial.
Au resto, on nous offre un amaro, la patrone nous propose avec joie l’amaro fait maison, à base de laurier, spécialité du Salento. Je déconseille, c’est dégueu.

KML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Basilicate juillet 2013

chargement de la carte - veuillez patienter...

Potenza: 40.640407, 15.805604
Tricarico: 40.617828, 16.147274
Matera: 40.666379, 16.604320
Altamura: 40.825392, 16.552787
Miglionico: 40.569464, 16.502066
Aéroport de Brindisi: 40.657335, 17.938316